Politique sur la violence et les armes au travail

Politique sur la violence et les armes au travail

Objectif
La santé et la sécurité de tous/toutes les employé(e)s sont de la plus haute importance pour l’entreprise et au cœur de ses valeurs opérationnelles. Par conséquent, l’entreprise a créé la Politique sur la  violence et les armes au travail afin de couvrir toute question en lien à la violence au travail. 

Personnes concernées
Tous/toutes les employé(e)s de Les Services Kelly (Canada), ltée (« Kelly »), les employé(e)s temporaires, les clients, les visiteurs, les agents contractuels, les invité(e)s ou autres personnes présentent dans les locaux de Kelly ou de ses clients dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions.

Politique
Kelly ne tolère pas les menaces, les comportements menaçants ou les actes de violence contre les employé(e)s, les clients, les visiteurs ou tout autre individu se trouvant dans les locaux de Kelly ou de ses clients dans le cadre du travail.

La politique de Kelly interdit la possession d’armes, dissimulées ou non et de quelque type que ce soit, dans les locaux de Kelly ou de ses clients dans le cadre du travail. Les employé(e)s de Kelly portant une arme sur ces lieux s’exposent à un congédiement immédiat pour non-respect de la politique de l’entreprise. Des exceptions limitées pour des symboles religieux pourraient être accordées sur approbation de la direction.

Toute personne qui adopte ce type de comportement (ou tout employé Kelly qui adopte de tels comportements chez des clients) sera retirée des lieux aussi rapidement que possible et ne pourra accéder à ces lieux jusqu’à la conclusion de l’enquête. Si l’enquête révèle que la politique a été enfreinte, Kelly prendra les mesures qui s’imposent.

Bien que des évaluations régulières sur les risques et la sécurité soient effectuées dans les locaux de Kelly et de ceux de ses clients, un(e) employé(e) qui croit courir des risques pour sa santé et/ou sa sécurité à son lieu de travail a le droit de refuser d’y travailler en attendant les conclusions de l’enquête et, au besoin, jusqu’à ce que la situation soit corrigée. (Les employé-e-s doivent aussi consulter les politiques de Kelly sur le harcèlement et sur la santé et sécurité au travail).

  • Si l’agresseur est un(e) employé(e) de Kelly, les mesures disciplinaires peuvent aller jusqu’au congédiement pour non-respect de la politique de l’entreprise.
  • Si l’agresseur est un client de Kelly ou un(e) employé(e) d’un client, Kelly pourrait, mais sans s’y limiter, suspendre ou mettre fin à la relation d’affaires.

À noter : dans chacun de ces cas, il est possible d’avoir recours à des policiers et de poursuivre le(s) agresseur(s) en justice.

Responsabilités des employé(e)s
En cas de menace immédiate pour votre sécurité ou la sécurité d’autres employé(e)s, veuillez communiquer avec la police. Pour toute urgence médicale, demandez les premiers soins ou une assistance médicale.

Remarque : bien que certaines lois provinciales puissent autoriser le port d’armes dissimulées, les employeurs privés tels que Kelly ont légalement le droit d’interdire la possession d’armes quelles qu’elles soient dans les locaux de la société. Si des employé(e)s portent sur eux des symboles religieux, la responsabilité leur revient d’en aviser leur superviseur et d’obtenir les approbations nécessaires. 

Vous avez la responsabilité de signaler dans les plus brefs délais à un gestionnaire ou à un conseiller en ressources humaines de Kelly tout comportement déplacé, alarmant, menaçant ou violent dont vous avez été victime ou témoin ou dont vous avez entendu parler, et ce, quelle que soit la nature des relations entre les personnes concernées.

Par exemple, les employé(e)s de Kelly doivent dénoncer toute personne qui :

  • menace, intimide ou manipule la direction ou ses collègues (intimidation au travail);
  • adopte un comportement violent ou agressif envers la direction ou ses collègues comme frapper, pousser ou pointer du doigt;
  • affiche un comportement paranoïaque, se croit victimisé(e) ou croit que les autres complotent contre elle;
  • exprime de la colère injustifiée envers les personnes qui lui offrent des critiques constructives ou qui fait peur à ses collègues ou les inquiète;
  • a été mise à pied ou congédiée d’une affectation avec Kelly et qui ne semble pas lâcher prise et adopte des conduites importunes (p.ex., contacts importuns avec les employés stants);
  • a récemment été accusée ou reconnue coupable d’un crime violent et est à l’emploi de Kelly.

Kelly évaluera la gravité de l’information rapportée, mènera les enquêtes nécessaires et prendra des mesures correctives au besoin.

Si un(e) employé(e) a fait une demande ou a obtenu une ordonnance de non-communication dans laquelle les espaces de Kelly ou de ses clients sont identifiés comme des zones protégées, ou si la personne est victime de violence au foyer, de harcèlement criminel ou a été agressée sexuellement, elle doit transmettre cette information à son/sa superviseur(e) immédiat(e), au Service des ressources humaines et au Service de la sécurité.

Kelly ne tolèrera aucune forme de représailles envers un(e) employé(e) qui a signalé de bonne foi une situation potentiellement dangereuse ou participé à une enquête.

Remarque : tous/toutes les employé(e)s qui signalent un incident à la direction ou au Service des ressources humaines de Kelly peuvent, dans la mesure du possible, être assuré(e)s de la confidentialité des renseignements fournis. L’information reçue pourrait devoir être divulguée ou utilisée dans le cadre d’une enquête, lors de mesures correctives ou si la loi l’exige, et ne sera utilisée que pour évaluer convenablement les risques au lieu de travail et pour déterminer si des précautions raisonnables sont requises.

Responsabilités de Kelly

  • Les services des ressources humaines et de la sécurité sont les responsables en chef de la prévention de la violence en milieu de travail chez Kelly et des interventions, s’il y a lieu. Ces deux services sont la ressource centrale de la haute direction pour toute question en lien à la violence au travail.

  • Le Service de la sécurité peut aider à établir une stratégie d’intervention précise en cas de violence au travail, offrir un soutien lors d’enquête ou participer aux évaluations à la suite d’incidents.

  • Le Service juridique guide le Service des ressources humaines et s’assure que les politiques de Kelly en matière de violence au travail sont conformes à toutes les lois applicables ainsi que juridiquement défendables.

  • Le Service des ressources humaines veille au maintient de relations efficaces entre les employé(e)s de Kelly et joue un rôle prépondérant en matière de prévention de la violence au travail et d’intervention à la suite d’incident.

  • Le Service des ressources humaines guide les succursales ou départements touchés et gère les demandes de renseignements de la part des médias sur des incidents de violence au travail et communique avec les policiers responsables des communications afin de garantir une diffusion adéquate et exacte de l’information sur l’incident.

  • Le Service de gestion des risques évalue les risques en lien aux opérations commerciales et conseille les intéressés.

  • Les équipes des opérations sont responsables des relations avec les clients et de la prestation de services. Les RH font régulièrement appel aux équipes des opérations, de la sécurité et de la gestion des risques lors d’incidents de violence au travail. Ces équipes sont aussi responsables de s’assurer que l’information adéquate est transmise au client en temps opportune.

  • Les services de la sécurité et des ressources humaines fournissent aux employé(e)s les directives et les renseignements relatifs au contenu de la politique sur la violence au travail.

La présente politique peut être revue aussi souvent qu’il se doit et le sera au moins à tous les ans.

Contact
Si vous avez des questions relatives à cette politique, veuillez communiquer avec votre gestionnaire pour de plus amples renseignements.

Si vous êtes un gestionnaire et nécessitez de l’aide pour interpréter ce programme, veuillez communiquer avec votre conseiller en ressources humaines ou le Service de la sécurité au 905-479-4686.